Entretien et nettoyage de votre tapis

Vous avez trouvé votre bonheur pour personnaliser votre intérieur
et avez récemment fait l’acquisition d’un tapis.

Accessoire incontournable d'un intérieur chaleureux et harmonieux, sachez qu’il est possible de conserver l'apparence et la texture de vôtre tapis durablement en adoptant les bons gestes au quotidien.

Installation de votre tapis : les bons gestes à adopter

A sa réception, il convient de laisser votre tapis s’aérer à l’air libre et de l’allonger sur toute sa largeur afin qu’il retrouve sa forme et sa fraicheur originelles si cela se révèle nécessaire. La plupart des tapis notamment ceux en laine, lorsqu'ils sont neufs, ont tendance à pelucher et à rejeter des excédents de fibres pendant les premières semaines. Ne vous inquiétez pas, c'est normal et cela n'affecte pas la qualité du tapis. Si un fil dépasse, il suffira de les couper avec des ciseaux ou de les enfiler dans le tapis avec un crochet.

Lors de la pose des tapis tissés plats de type Kilim, nous préconisons l'utilisation d'une base antidérapante pour que votre tapis ne soit pas en contact direct avec le sol, ce qui réduit la rétention de poussière et le frottement. Par ailleurs, pour éviter l’usure partielle et l’exposition prolongée d’un des côtés du tapis, il est conseillé de changer la disposition du tapis de façon régulière.

Entretien du tapis: quelle est la marche à suivre ?

Pour un effet bonne mine en tout temps, l’aspirateur est votre allié numéro un. Armez-vous de votre aspirateur en moyenne deux fois par semaine en respectant le sens des poils et en relevant la brosse. Ce petit réflexe quotidien vous fera gagner énormément de temps lors du grand ménage annuel où il faudra nettoyer votre tapis en profondeur.

Pour redonner au tapis sa splendeur des premiers jours, vous pouvez appliquer une poudre de nettoyage absorbante sur toute la surface du tapis en le brossant et en l’aspirant. Pour raviver ses couleurs, vous pouvez l’humidifier avec de l’eau gazeuse, le laisser sécher à l’air libre et le brosser délicatement dans le sens du velours. Pour les tapis plus fragiles, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

Les tâches : comment en venir à bout ?

Pour éliminer les taches, il est important d’intervenir rapidement et de ne pas laisser la tache s’assécher. Les premiers gestes consistent à éponger le liquide avec une serviette en papier ou un chiffon absorbant jusqu’à ce qu’il disparaisse. Avant d'appliquer une solution, nous vous conseillons d'effectuer un petit test sur un coin de votre tapis. Si tout va bien, vous pouvez appliquer le mélange sur la tache en allant du bord vers le centre afin de ne pas propager la saleté sur les zones propres.

Tapis en Polypropylène (laine synthétique) :

Les tapis en fibres synthétiques se nettoient très facilement et ne demandent aucune mesure particulière. En cas de taches, il suffit de tamponner légèrement la partie concernée avec de l’eau savonneuse et de le rincer à l’eau claire ou à l’eau vinaigrée.

Tapis en Coton :

En ce qui concerne les tapis en coton, vous pouvez utiliser du savon liquide, du savon neutre ou de l’ammoniaque.

Tapis en fibres naturelles (Laine, Lin, Jute) :

Ces modèles requièrent plus de précautions. L’utilisation d’une serviette en papier ou en coton est de mise pour absorber efficacement les liquides. Pour les taches récalcitrantes, l’utilisation d’un linge en coton blanc et d’un nettoyant au pH neutre adapté peut vous sauver la mise.